Travailler en Suisse

 7 MIN

nouvelleviepro-travailler-suisse

Découvrez comment rechercher un emploi, travailler et vivre en Suisse.

Même si la destination professionnelle peut faire rêver, il convient de bien garder les pieds sur terre avant de postuler en Suisse.

L’expatriation ou le travail frontalier exige une méthodologie dans la recherche bien plus précise que sur le marché du travail français.

Les secteurs d’activité étant différents, les manières de poser sa candidature le sont également. Chaque canton suisse présente des particularismes qu’il faut observer attentivement avant de se lancer dans l’aventure.

Pas de panique, on vous aide à y voir plus clair pour trouver du travail en Suisse.

Un CV millimétré pour trouver un emploi en Suisse

Le CV en Suisse détient ses propres règles, différentes des normes françaises.

Le CV peut comporter plusieurs pages. Genève est une place professionnelle intéressante et plus accessible pour un public francophone, mais elle possède des critères de sélection particuliers.

Des modèles de CV suisses vous guident efficacement dans la rédaction. N’hésitez pas à mettre en avant vos qualifications, sans en faire trop, ou votre formation si vous chez un nouveau métier après une reconversion professionnelle.

L’info en +

D’après le classement 2021 de l’entreprise Holidu, Zurich était dans le top 3 des meilleures villes mondiales où travailler pour obtenir un équilibre entre sa vie pro et sa vie perso.

Dans tous les cas, un emploi en Suisse nécessite l’obtention d’un permis de travail. Sans être assurés de trouver un poste dans ce pays, les ressortissants de l’Union européenne sont favorisés pour obtenir ce visa s’ils peuvent démontrer qu’ils ont un emploi ou qu’ils bénéficient d’une promesse d’embauche.

Une technique pour votre recherche d’emploi suisse serait de contacter les entreprises depuis la France, d’obtenir des entretiens d’embauche et de faire votre demande de visa quand vous êtes recruté.

Les canaux de recherche pour s’expatrier en Suisse

Outre les annonces sur Internet, le réseautage reste toujours le meilleur chemin pour trouver un job.

Rien ne vous interdit de jeter un œil sur les communautés suisses proches de chez vous ou les centres culturels ou professionnels franco-suisses.

LinkedIn peut être aussi une voie pour discuter avec des professionnels et des recruteurs d’une branche depuis son compte.

Prenez le temps de soigner votre profil LinkedIn pour attirer les entreprises et vous démarquer des autres candidats. Vous pouvez également déposer votre candidature directement sur le réseau social grâce aux annonces spontanées.

Les réseaux sociaux, par exemple les groupes d’expatriés sur Facebook, offrent des perspectives de rencontres professionnelles. Vous pouvez parfois y trouver des offres d’emploi.

Lire aussi >> Comment partir travailler à l’étranger ?

La patience sera dans tous les cas le maître mot, car votre recherche d’emploi pourra prendre plusieurs mois.

Apprenez à chaque refus ou absence de réponse favorable à remanier efficacement votre CV, votre lettre de motivation et à ne pas vous précipiter.

Lire aussi >> Comment faire un CV qui se démarque ?

Annonces de jobs et cabinets de recrutement peuvent être décisifs dans votre recherche.

La Suisse est un merveilleux pays pour travailler (le taux de chômage est seulement de 2,5 %), mais elle ne vous attend pas.

A vous de vous faire désirer en présentant un profil original ou particulièrement motivé. Ne négligez pas la connaissance culturelle du pays pour faciliter vos démarches et montrer votre volonté de vous intégrer pleinement dans l’esprit non seulement de l’entreprise, mais aussi de votre environnement.

suisse-expat-zurich

S’informer sur le poste avant de postuler

Un conseil serait de bien préparer votre dossier de candidature et de vous renseigner sur la société, l’employeur et le métier qui vous intéresse.

Avant de répondre aux annonces d’emploi, prenez le temps de vous rechercher :

  • le secteur d’activité dans lequel vous voudriez travailler ;
  • lister toutes les offres d’emploi qui vous intéressent ;
  • les entreprises qui recrutent en Suisse ;
  • le droit du travail suisse (c’est toujours utile de connaître vos droits dans un pays étranger) ;
  • des contacts influents dans votre domaine d’activité.

Toutes ces informations pourront affiner votre CV et personnaliser vos lettres de motivation. Vous pourrez aussi vérifier si vous avez toutes les compétences professionnelles requises pour le métier que vous recherchez.

Si vous êtes francophone, il est préférable de vous limiter aux cantons proches de Genève, Neuchâtel et Lausanne (Suisse romande). La Suisse alémanique (Bâle, Zurich) parle allemand.

Travailler en Suisse : le salaire

3.040 €

C’est le montant du SMIC mensuel brut en Suisse.

Travailler en Suisse véhicule l’idée que les rémunérations sont meilleures qu’en France. C’est vrai, mais le coût de la vie est lui aussi plus élevé. Attention, la Suisse ne paie pas en euros, mais en francs suisses.

Une idée de nombreux salariés et ressortissants français est de devenir frontalier. Vous vivez et vous payez vos impôts en France, mais vous travaillez en Suisse avec un salaire suisse.

Le site travailler en Suisse aide les résidents expatriés et les travailleurs transfrontaliers dans leur installation et leur insertion professionnelle.

Il vous renseigne sur l’assurance maladie, votre déclaration d’impôts, le change de devise EUR / CHF, la recherche de logement, la création d’entreprise, etc.

Astuce pour négocier un bon salaire : être un profil recherché

Plus votre profil est recherché par les recruteurs et plus vous avez de chances d’être recruté. Cette opportunité vous permet aussi de mieux négocier votre salaire.

Vouloir travailler en Suisse, c’est aussi s’assurer que l’on possède bien toutes les compétences d’intégration à un marché de l’emploi spécifique.

Parmi les métiers qui recrutent le plus en Suisse, vous trouvez :

  • les informaticiens et les ingénieurs ;
  • les métiers techniques et commerciaux spécialisés ;
  • les professions médicales et paramédicales (infirmières, infirmier, médecins…) ;
  • les emplois dans le BTP, l’hôtellerie et la restauration embauchent des expats avec une bonne rémunération.

En haut de la pile figurent toujours les profils techniques (informaticiens, ingénieurs…), médicaux (médecins, infirmières…), ou dans la construction et le bâtiment.

Le Code du travail est différent en Suisse

Prenez le temps de bien vous renseigner sur les lois et les règles qui encadrent le travail suisse. Pour ne pas avoir de mauvaises surprises, lisez bien votre contrat de travail, que ce soit un CDI ou un CDD.

La Confédération suisse (helvétique) autorise un employeur à licencier un salarié sans avoir à se justifier (mais le salarié peut le demander) ni payer d’indemnités. Notre conseil : épargner chaque mois pour avoir une cagnotte de secours.

Une bonne nouvelle tout de même : vous pouvez bénéficier de l’indemnité de l’assurance chômage de Pôle Emploi après avoir travaillé en Suisse.

Lire aussi
>> 5 questions à se poser avant de changer de ville ou de région !

>> Top 5 des meilleures villes de France pour travailler
>> Emploi : top des régions qui recrutent le plus

Catégories
  • Expatriation
NVP_admin

Par L'équipe Nouvelle Vie Pro

Partager cet article :

●  Egalement dans le dossier Expatriation
La rédaction vous conseille
nouvelleviepro-comment-faire-reconversion-sans-perte-salaire
1 décembre 2022
  • La ptite voix
  • Créer son entreprise
  • Devenir indépendant
  • Faire le point
  • S'informer
Les conseils des pros pour réussir votre reconversion
30 novembre 2022
  • Incontournable
nouvelleviepro-renoncement-silencieux-quiet-quitting-definition
28 novembre 2022
  • Décryptage
nouvelleviepro-maria-schools
22 novembre 2022
  • Focus métier
17 novembre 2022
    nouvelleviepro-creation-entreprise-se-faire-accompagner.
    • Créer son entreprise
    • Devenir indépendant
    Création d’entreprise : comment se faire accompagner ?
    15 novembre 2022
    • Décryptage
    nouvelleviepro-comment-se-reconvertir-3-etapes
    9 novembre 2022
      Voir toutes les actualités

      2022 Tous droits réservés