1. Nouvelle Vie Professionnelle
  2. >
  3. Actualités
  4. >
  5. Emploi
  6. /
  7. Mobilité
  8. >
  9. Evolution professionnelle : mobilité interne ou externe, que choisir ?

Evolution professionnelle : mobilité interne ou externe, que choisir ?

Evolution professionnelle : mobilité interne ou externe, que choisir ?
Mis à jour le 19/03/2019 - Publié le 19/03/2019

Si 79 % des salariés envisagent de changer d’emploi en 2019, opteront-ils davantage pour la mobilité interne ou externe ? Changer d’entreprise ou y rester ?

Les perspectives d’évolution professionnelle, 3e raison de changer d’emploi

Pour cette nouvelle édition de l’étude sur les rémunérations 2019, le cabinet Hays en partenariat avec HelloWork aborde une nouvelle thématique : la mobilité professionnelle en France.

33 %

des salariés ont changé d’emploi en 2018.

Lire aussi >> La mobilité interne ou l’art de changer de métier sans changer d’entreprise !

De plus en plus de salariés ne se voient pas au même poste dans les années qui viennent et ont envie de bouger, ce qu’illustre l’enquête avec une majorité de candidats interrogés (79 %) qui envisagent de changer d’emploi en 2019.

Leurs motivations placent l’intérêt du poste (53 %) en première position, suivi par une rémunération plus attractive (44 %) et les perspectives d’évolution (41 %). Les salariés privilégient le cadre de travail (35 %) au confort géographique (32 %). Viennent ensuite la culture d’entreprise (22 %) et l’aménagement du temps de travail (17 %).

Lire aussi >> Pourquoi décide-t-on de changer d’emploi ?

En bref

Selon Oualib Hathroubi, Directeur adjoint de Hays Ile-de-France : « C’est un réel changement. L’intérêt du poste et la qualité de vie sont devenus une priorité (…). Il est maintenant nécessaire pour les entreprises de raisonner en termes de qualité de vie au travail (…). Les gens veulent travailler pour des entreprises engagées et responsables qui respectent l’équilibre vie professionnelle et vie privée. Et la réelle évolution des mentalités est là. »

Mobilité

41 % des salariés privilégient la mobilité externe

Changer d’entreprise ou y rester ? Si pour 40 % candidats, cela est égal, plus du double des réponses tranchées penchent du côté de la mobilité externe. Une proportion non négligeable (19 %) privilégie cependant la mobilité interne.

Lire aussi >> Un Français sur quatre a déjà quitté son travail à cause de son manager

Focus sur la mobilité interne

Les 5 avantages de la mobilité interne

  • Bien connaître l’entreprise et ses particularités / objectifs (75 %)
  • Compléter ses compétences en changeant de poste (60 %)
  • Conserver les avantages liés à son ancienneté (47 %)
  • Rester proche des collègues que l’on apprécie (28 %)
  • Pas de période d’essai / d’adaptation (28 %)

Les 5 inconvénients de la mobilité interne

  • Peu d’opportunités offertes (61 %)
  • Pas de nouvel environnement de travail (52 %)
  • Un gap salarial moins important (43 %)
  • La jalousie de ses collègues (33 %)
  • Un moindre développement de ses compétences (34 %)

Focus sur la mobilité externe

Les 5 avantages de la mobilité externe

  • La découverte d’un nouvel environnement de travail (54 %)
  • Développer de nouvelles compétences (49 %)
  • Découvrir de nouvelles méthodes de travail (43 %)
  • Découvrir un nouveau secteur d’activité (41 %)
  • Un gap salarial plus important (35 %)

Les 5 inconvénients de la mobilité externe

  • Une prise de risque plus importante (67 %)
  • Perdre les avantages acquis dans sa précédente entreprise (39 %)
  • Devoir repasser par une période d’essai (36 %)
  • Le manque d’offres qui correspondent à mon profil (31 %)
  • S’adapter à une nouvelle culture d’entreprise / façon de travailler (31 %)

L’enquête relève une contradiction amusante : si la majorité des entreprises (79 %) déclarent inciter leurs salariés à la mobilité interne, seulement un tiers des salariés considèrent que leur entreprise encourage dans les faits à la mobilité interne.

D’ailleurs, toujours d’après les chiffres du cabinet Hays, la mobilité interne concerne moins de 5 % des recrutements. Les recruteurs plébiscitent les nouvelles recrues venues de l’extérieur pour les nouvelles compétences qu’elles apportent à l’entreprise et le regard neuf dont vont bénéficier les équipes.

Pourtant, les avantages de la mobilité interne font presque l’unanimité car elle reste pour les entreprises un moyen de fidéliser les salariés, de leur permettre de développer leurs compétences et de profiter de leur bonne connaissance de l’entreprise.

Une technique qui gagnerait à être développée ?

  Par Natacha Le Jort

La rédaction vous conseille

> Les cadres doivent maîtriser de nouvelles compétences
> 3,5 millions de Franciliens ont quitté l’Ile-de-France
> Peut-on être salarié et auto-entrepreneur ?
Ajouter
Partager Partager sur Twitter Partager sur Facebook Partager sur Linkedin Partager par email S'abonner au flux RSS