1. Nouvelle Vie Professionnelle
  2. >
  3. Actualités
  4. >
  5. Emploi
  6. >
  7. Hyperconnexion : les Français sont-ils accros aux écrans ?

Hyperconnexion : les Français sont-ils accros aux écrans ?

Hyperconnexion : les Français sont-ils accros aux écrans ?
Publié le 10/08/2018

67 % des Français déclarent être dépendants vis-à-vis de leurs outils connectés (smartphone, tablette, ordinateur...) dans leur vie quotidienne, surtout les cadres à cause de leurs obligations professionnelles.

Un cadre passe en moyenne 7 heures 13 minutes par jour devant un écran

Les cadres passent presque l’équivalent d’une journée de travail devant leurs écrans. C’est beaucoup plus que la moyenne des Français en général (4 heures 22 minutes). Les jeunes de 18-34 ans sont aussi des ultra-connectés avec 6 heures 28 minutes par jour. Tandis que les ouvriers et les retraités passent en moyenne moins de 3 heures exposés à leurs équipements numériques, selon le sondage BVA pour la fondation APRIL (réalisé en ligne auprès de 1 033 personnes de 18 ans et plus).

Toutefois les raisons de cette surexposition aux écrans sont différentes selon les profils des sondés. Si les retraités (87 %) et les ouvriers (84 %) passent du temps sur Internet par plaisir, 65 % des cadres ne peuvent pas en dire autant, puisqu’il s’agit d’un outil de travail au quotidien, de même pour les professions intermédiaires.

Lire aussi >> Pourquoi les cadres n’arrivent pas à déconnecter du travail ?

L’info en +

Pendant les week-ends et les vacances, 78 % des cadres consultent leurs communications professionnelles (emails, SMS ou appels), d’après une étude Ifop et Securex de 2017.

Les mesures de déconnection sont de plus en plus souhaitées par les salariés français

Avec l’exposition prolongée aux écrans par obligation professionnelle, la santé des salariés doit être préservée ; il faut trouver des solutions pour réduire les dangers de cette hyperconnexion numérique. Parmi les impacts négatifs, la majorité des salariés cite en priorité celui sur leur vision (76 %), leur activité physique (57 %) et leur sommeil (56 %).

72 % des Français

estiment bénéfique pour leur santé et leur bien-être de limiter le temps passé sur des écrans.

Lire aussi >> Ce que les Français attendent des entreprises

Pour 45 % des salariés sondés, limiter l’envoi de messages professionnels en dehors des heures de travail est la première mesure efficace pour protéger leur santé et leur bien-être.

Vient ensuite la communication entre collègues sans passer par les emails mais en optant plutôt pour le déplacement. Un peu plus du quart des sondés (27 %) souhaitent que des lieux de déconnexion soient prévus pour eux. 16 % évoquent la proposition de formations ciblées sur les outils numériques de travail. Les deux dernières mesures citées par les salariés interrogés sont l’incitation à lire davantage sur papier que sur écran (14 %) et l’instauration des journées sans emails (8 %).

Ceux qui estiment qu’il serait salutaire de limiter le temps passé sur des écrans souhaitent occuper le temps gagné avec d’autres activités

  • Lire (54 %)
  • Se promener (43 %)
  • Passer plus de temps avec ses proches (41 %)
  • Faire du sport (36 %)
  • Prendre le temps de se détendre ou de se reposer (35 %)
  • Pratiquer une activité artistique (12 %)
  • Prendre le temps de manger (2 %)
  • Autre (9 %)
  • Aucun (3 %)

Lire aussi >> Comment le travail contribue au bien-être des salariés

Par Djiba Diallo

La rédaction vous conseille

> L’engagement bénévole des salariés encouragé par l’entreprise
> Stress au travail : 35 % des cadres souhaitent changer de poste
> 5 conseils pour déconnecter
Ajouter
Partager Partager sur Twitter Partager sur Facebook Partager sur Linkedin Partager par email S'abonner au flux RSS