1. Nouvelle Vie Professionnelle
  2. >
  3. Se former
  4. >
  5. Compte personnel de formation (CPF) et CEP

Compte personnel de formation (CPF) et CEP

Depuis la loi de mars 2014, deux dispositifs ont été mis en place pour simplifier et individualiser l’accès à la formation : le Compte Personnel de Formation (CPF) et le Conseil en Évolution Professionnelle (CEP). Le CPF, qui est attaché à la personne, a remplacé le DIF, qui était attaché à l’entreprise où vous travailliez.

Le compte personnel de formation (CPF) remplace le DIF

Le CPF en pratique

> Votre compte salarié sera crédité de 20 heures de formation chaque année (pour les salariés à temps plein), et au prorata si vous êtes salarié à temps partiel ou en CDD.

> L’alimentation du compte se fait à hauteur de 24 heures par année de travail jusqu’à l’acquisition d’un crédit de 120 heures, puis 12 heures par année de travail, dans la limite d’un plafond total de 150 heures sur 8 ans.

> En pratique vous acquerrez 120 heures en 5 ans, puis les 30 heures restantes en 2 ans et demi si vous êtes à temps plein. Des abondements (ajouts d’heures) sont possibles sous certaines conditions.

Le CPF permet de recenser les heures de formation acquises par le salarié tout au long de sa vie active. Il remplace le DIF (droit individuel à la formation) qui était attaché à l’entreprise. Vous pouviez perdre vos droits en changeant d’entreprise alors que maintenant ces droits vous restent acquis. Le CPF permet d’accéder aux différentes formations qualifiantes dont il est possible de bénéficier.

N’importe qui, dès l’âge de 16 ans, peut ouvrir un compte sur www.moncompteformation.gouv.fr, avec son numéro de sécurité sociale, pour connaître ses droits. Ce site vous permettra aussi de vérifier si la formation que vous voulez entreprendre est éligible au CPF. Si la formation a lieu sur le temps de travail, elle doit faire l’objet d’un accord avec l’employeur.

Venez au salon Nouvelle Vie professionnelle (24 novembre à Paris). Des conseillers vous aideront à ouvrir votre compte CPF et vous conseilleront.

> Voir le guide complet d'utilisation des heures CPF

Et le CEP ?

Quant au CEP (conseil en évolution professionnelle), il permet à tout actif, quel que soit son statut, de demander un entretien individuel gratuit afin de faire le point sur sa situation professionnelle, et de bénéficier de conseils et d’accompagnement à la mobilité et à la formation.

L’accord de l’employeur n’est pas nécessaire, il suffit de faire appel à l’un des opérateurs du CEP : Pôle emploi, les Missions Locales, l’APEC, Cap emploi, les OPACIF et les FONGECIF

 

Sur le même sujet
Mobilisez vos heures DIF avant 2020 !

Ajouter
Partager