1. Le salon
  2. >
  3. Financez-vous

Financez-vous

 
Obtenir une certification, vous lancer dans une formation professionnelle, créer une entreprise ou une franchise... Il existe une multitude de possibilités pour financer votre projet en fonction de son coût. Il est important de savoir, dans un premier temps, si vous comptez financer tout ou partie de ce coût. En effet, en fonction des démarches que vous engagerez et de votre situation professionnelle, vous pourrez réduire la part qui reste à votre charge.




Comment financer votre projet de création d’entreprise?

Du crédit bancaire au crowdfunding, en passant par le prêt d’honneur, le salon Nouvelle Vie Professionnelle vous propose dans un même lieu toutes les solutions pour financer votre projet de création d’entreprise et/ou financer votre formation. Si vous suivez une formation d’un programme régional de formation, du Pôle emploi ou de l’Etat, le coût de la formation est pris en charge. Si vous entreprenez une formation à titre personnel, son coût est à votre charge.



Le Crowdfounding 

Appelé également financement participatif, c’est une technique de financement de projets de création d’entreprise utilisant Internet comme canal de mise en relation entre les porteurs de projet et les personnes souhaitant investir dans ces projets. Le soutien peur prendre la forme d'un prêt, d'une participation au capital de l'entreprise ou d'un don. Le crowdfunding vous pemet surtout de tester l'intérêt et l'appétence potentielle de futurs clients pour votre projet.


Le microcrédit

Il s'agit d'un crédit dont le montant reste limité et qui est réservé aux personnes qui ne sont pas finançables par les banques. L'Adie accorde des microcrédits pouvant aller jusqu'à 10 000 euros destinés à tout type de statut (auto-entrepreneur, entreprise individuelle, règlement en CESU, EURL, SARL etc.) et à tous types de besoin : investissement, stock, trésorerie, production etc. L'Adie prévoit également un accompagnement pour la création et le développement de l'entreprise.

>>Découvrez le microcrédit professionnel de l'Adie

Le crédit bancaire

Lorsqu’un entrepreneur s’installe, il a besoin d’un outil de travail, composé d’éléments corporels (matériel) ou incorporels (droit au bail, par exemple). La banque peut se positionner sur ces différents aspects, pour des activités traditionnelles de type commerciales, prestation de services, etc.

La banque reçoit le porteur de projet et s’intéresse à deux points :

  • Le créateur lui-même : sa formation et son expérience sont-elles en adéquation avec son projet ? Quelle est sa situation financière ?
  • Le business plan : quel est le produit, la clientèle, la concurrence ?  Comment le porteur de projet va-t-il toucher sa clientèle ? A-t-il déjà un carnet de commandes et des fournisseurs ?

Les aides et subventions

Il existe de nombreuses aides publiques ou privées, de subventions pour vous aider à démarrer votre projet de création d'entreprise.Elles sont données essentiellement par:
- l'Etat avec le prêt sans intérêt Nacre
- Pôle Emploi : l'ARCE
- les collectivités locales
- les fondations ou associations : lors de concours avec à la clé des dons ou des bourses.


Le prêt d’honneur

Le prêt d’honneur est un « coup de pouce » financier pour les porteurs de projet qui ne possédent pas suffisamment d’apports financiers personnels pour financer la création (ou la reprise) de leur entreprise. Ce prêt à taux zéro sert avant tout d’accélérateur de financement, car ces réseaux fonctionnent un peu comme un gage de sérieux pour les banques

>> En savoir plus avec Initiative France

Les business Angels

Un business angel est une personne physique qui décide d’investir une partie de son patrimoine financier dans des sociétés innovantes à fort potentiel.

Le business angel est souvent un cadre d’entreprise en activité ou un ancien entrepreneur : il a donc une réelle expérience de la vie entrepreneuriale qui l’amène à partager son carnet d’adresses et à donner des conseils judicieux pour favoriser le développement de l’entreprise et la conduire à sa réussite.  Tous poursuivent un même objectif : dégager une plus value substantielle via leurs investissements.

Les 4 500 membres de France Angels, répartis dans 85 réseaux régionaux, ont investi l’an passé 45 millions d’euros dans 350 entreprises.

En bref

La solution finale est souvent un combinaison de ces différentes solutions dans leur totalité ou partiellement.
Venez rencontrer tous les interlocuteurs pour trouver votre solution de financement adaptée dans l’espace « Financer mon projet » le 24 novembre.


 

Comment financer ma formation?

Vous souhaitez suivre une formation pour acquérir les compétences nécessaires à la réalisation de votre projet. Combien coûte-t'elle? Comment la financer ? Devrez-vous financer tout ou partie de son coût? Quelles sont les démarches à suivre ? Le financement de votre formation peut être pris en charge par différents dispositifs :

Congé individuel de formation (CIF)

Il s’adresse aux salariés en CDI/CDD, il peut se faire pendant le temps de travail ou hors temps de travail. Tout type de formation peut faire l’objet d’une demande de CIF. Votre dossier est présenté en commission et vous recevez votre réponse par courrier.

Compte personnel de formation (CPF)

Il s’adresse à toute personne engagée dans la vie active, indépendamment du statut. La formation peut se faire pendant son temps de travail ou hors temps de travail. Les formations éligibles sont les formations permettant l’acquisition du socle de connaissances et compétences, l’accompagnement à la validation des acquis de l’expérience, les formations certifiantes.

 Fonds d'Assurance Formation du Travail Temporaire (FAF.TT) pour les salariés en intérim

Il permet aux entreprises de travail temporaire et à leurs salariés d'accroître leur performance et donc leur adéquation avec les besoins du marché via des dispositifs de formation.


Allocation d'Aide au Retour à l'Emploi Formation (AREF)

Si vous suivez une formation validée par Pôle emploi, vous pouvez bénéficier, durant cette formation, de l'aide au retour à l'emploi formation (Aref).


Régime public de rémunération des demandeurs d'emploi en formation (RFPE)

Si vous souhaitez suivre une formation agréée par Pôle emploi, vous pouvez percevoir une rémunération pendant tout ou partie de votre formation. Cette rémunération est versée par Pôle emploi sous certaines conditions. 

 

rencontrez-les le 24 novembre

Renseignez-vous sur les différents modes de financement possibles, que ce soit pour une formation ou une création d'entreprise, auprès des différents organismes présents le 24 novembre

Actalians – Afdas – Agecif Cama – Agefos PME – Cap Emploi – Fongecif IDF – Unagecif – UNIFAF – Uniformation

Un �v�nement du Groupe AEF - Sous le haut patronnage du Minist�re du Travail et de l'Emploi et du Minist�re de l'�ducation nationale, de l'Enseignement sup�rieur et de la Recherche