Manuela, 48 ans : « Je me sens enfin en accord avec moi-même »

Manuela, 48 ans : « Je me sens enfin en accord avec moi-même »

Après plus de 10 ans en tant qu'éleveuse amateur et 25 ans de notariat, Manuela décide de créer son propre élevage de volailles d'ornement et de races anciennes en campagne tourangelles : une reconversion professionnelle aussi inédite que passionnante...

Qu’est-ce qui vous a amené à effectuer votre reconversion professionnelle ?

Un licenciement professionnel. Après plus de 20 dans le notariat, dans un bureau, j’avais besoin de remettre les mains dans la terre. J’avais l’idée et l’envie de créer mon élevage professionnel depuis des années mais ma situation professionnelle était confortable financièrement, tout en sachant au fond de moi que je n’étais pas en adéquation avec mes valeurs. Mon licenciement m’a donné bonne conscience au final !

Comment est-ce que vous avez passé le cap concrètement ?

Mon projet murissait depuis des années et j’élevais déjà à titre amateur donc je savais où j’allais, quoi que… Je n’avais pas besoin de diplôme particulier mais j’ai décidé de faire un BP.REA pour me former, me donner une légitimité vis à vis des banques et du milieu agricole mais aussi pour prendre du recul sur mon projet. C’était essentiel.

Pourquoi avez-vous choisi une reconversion dans l’élevage de poules ?

Je suis passionnée de nature et d’animaux depuis toujours. J’élevais des volailles déjà depuis plus de 10 ans, je faisais des expositions. J’aime les aspects de sélection et de sauvegarde du standard des races. Mais on peut aller encore plus loin. Les volailles sont un vrai couteau suisse : elles pondent, vous aident à réduire vos déchets et leur litière fait du compost… L’objectif que je me suis fixée est de sensibiliser à la sauvegarde des races, à la biodiversité, à la réduction des déchets, au développement durable tout en mettant de la vie au jardin. J’ai un rôle pédagogique auprès des petits et des grands. Ces valeurs sont pour moi essentielles et je suis ravie d’aider à prendre conscience que la nature est là pour nous, si on la respecte.

Etes-vous satisfaite de votre reconversion ?

Je suis ravie et je revis ! Je ne dis pas que j’aurai dû le faire avant car je n’étais certainement pas prête, mais c’est arrivé à point nommé. Tous les jours je me dis que j’ai une chance inouie et je me sens enfin en accord avec moi-même. Je n’ai pas l’impression de travailler, même si je travaille plus qu’avant. Je partage simplement ma passion et cette nouvelle vie est l’occasion de chouettes rencontres.

Quelles sont les principales difficultés auxquelles vous avez dû faire face lors de votre reconversion ?

Le doute… lâcher une situation confortable pour se jeter dans le vide,

La désapprobation de mes proches et leur incompréhension.

Le manque de soutien

La complexité d’expliquer des projets pros originaux à Pôle Emploi !

3 conseils pour chaque personne qui désire se reconvertir

  • Assurer ses arrières mais se lancer… il n’y a rien de pire que les regrets,

  • Avoir un petit groupe de soutien pour les coups de mou

  • Faire une formation pour poser son projet et ses idées, on manque parfois de recul… et d’objectivité.


Vous pouvez suivre Manuela sur son site internet et sa page Faceboook.

Ajouter
Partager


Votre commentaire :