De contrôleur de gestion à dirigeant d'une maison d’hôte

 1 MIN

Benoit R : « Diriger une entreprise était un souhait quand j’étais salarié. »

Une reconversion professionnelle à l’approche de la quarantaine

Après une quinzaine d'années en milieu professionnel, notamment en tant que contrôleur de gestion, Benoit R. s’est rendu compte qu’il créait les mêmes schémas en entreprise. Certaines valeurs auxquelles il était attaché ne correspondaient pas à celles du monde du privé.

« De plus, la quarantaine approchant, la pression financière familiale me pesait et j'avais la certitude que je connaîtrai le chômage et je ne pourrai assurer mon rôle. »

Sa réflexion s'est aussi développée suite aux décès de son père et de son beau-père. Pourquoi donner son énergie, son temps pour ne pas avoir la reconnaissance sincère et continue de son travail ? Pourquoi se battre dans ce monde du travail avec des relations fausses ? « J'ai fait part à ma femme de vouloir travailler pour moi. Le projet n'était pas déterminé. La seule obligation était de partir de la région parisienne car le remboursement du crédit était trop élevé. Ma femme a choisi le département et nous avons ensuite cherché un projet qui pouvait nous convenir. »

Le déclic vers un nouveau projet professionnel : un village de gîtes

« Certains métiers ont été bannis tel que pizzeria, crêperie... Mon obligation était de trouver un projet qui puisse donner une visibilité pour notre famille et de pouvoir aussi leur en donner. Diriger une entreprise était un souhait quand j'étais salarié. C'était le seul poste qui m’intéressait. J'avais trouvé des gîtes à reprendre via un site internet. Les projets immobiliers m'ont toujours intéressé. On s'est renseigné, on a cherché des informations dans notre entourage, et nous avons fait ce projet. »

Reprendre un village de gîtes ne demande pas de compétence particulière. Il faut aimer le contact, et s'investir dans son travail. C’était un projet qui permettait de démarrer avec une bonne visibilité de son futur.

Reconversion professionnelle : ouvrir un gîte

Suite à l'annonce trouvée sur Internet, après plusieurs discussions téléphoniques et la transmission d'informations financières, Benoit R. est allé avec sa femme visiter le village de gîtes.

« De par nos professions d'origines, nous avons bâti notre business plan. Nous avons fait nos choix juridiques et fiscaux en travaillant avec nos relations (directeur financier, avocat) mais aussi le notaire de famille et le cabinet comptable de la vendeuse. »

Trouver des financements pour son projet immobilier

Un village de gîtes est à la base un projet immobilier demandant des ressources importantes. Benoit R. a vendu sa maison pour financer partiellement l'achat et demander un prêt à la banque. Les démarches avec la banque ont été longues et âprement discutées. Le choix de leur date d'entrée a été très important pour obtenir une trésorerie rapidement avec leur activité.

« Concernant nos proches, nous avons été compris et soutenus. Le plus difficile a été pour nos mères respectives. Cependant lorsque l'on fait un projet de cette ampleur, nous obligeant à tout quitter, ma femme et moi avons toujours dit que c'était un projet d’égoïste. On ne peut pas écouter nos proches. En tout cas, nous espérons avoir donné un cadre et un mode de vie plaisant à nos enfants. »

Benoit R. n’a aucun regret. Il assume tout ce qui a été fait : « Cependant, avec le temps écoulé, je pense que j'aurais dû être un peu plus prudent sur le prix d'achat. La crise n'avait pas été prévue dans notre scénario. Il est aussi dommageable que les règles fiscales ont été modifiées. Nous aurions pris d'autres options avec les changements opérés. Mais bon, c'est une belle aventure dont nous sommes fiers avec mon épouse. Mes enfants aussi. »

Reconversion maison d'hôte

Sur le même sujet :
Lancer une étude de marché
Les aides à la création d'entreprise

Tous les témoignages sur la reconversion professionnelle

NVP_admin

Rapporté par L'équipe Nouvelle Vie Pro

Partager ce témoignage :
D'autres témoignages
De commercial au studio de création numérique
De commercial au studio de création numérique
Dominique a longtemps été salariée dans le secteur de l’informatique avant de décider de créer sa propre entreprise, dont un studio de jeux vidéo, avec son fils.
Lire le témoignage
De cariste à conductrice de bus
De cariste à conductrice de bus
Après des études en comptabilité, Mélanie a travaillé 3 ans en tant que cariste (préparatrice de commande et approvisionnement) avant de devenir conductrice de bus.
Lire le témoignage
D’enseignant à directeur d’école
D’enseignant à directeur d’école
Nicolas Bonneville est aujourd’hui directeur Général de l'Institut Régional de Travail Social Champagne-Ardenne. Reconversion réussie grâce à un master !
Lire le témoignage
Du transport à la création de chaussures
Du transport à la création de chaussures
Marie Camara était chargée de clientèle. Suite à un plan social, elle décide de prendre son destin en main en créant sa propre marque de chaussures.
Lire le témoignage
De commercial à fleuriste
De commercial à fleuriste
Cécile Bevelander décide de changer de métier et quitte son travail de commercial dans les assurances pour se lancer dans un CAP Fleuriste.
Lire le témoignage
Du salariat à la start-up
Du salariat à la start-up
Jérémie Bigo était salarié d’une PME. Suite à un licenciement économique, il crée sa start-up à 26 ans : mychauffage.com, plateforme web d’installation de chauffage.
Lire le témoignage
De journaliste à artiste-entrepreneur
De journaliste à artiste-entrepreneur
Olivier était salarié en tant que journaliste radio. A 33 ans, il devient Eurêka, auteur-interprète de slam. Une reconversion professionnelle originale.
Lire le témoignage
De la logistique à la photo
De la logistique à la photo
Alors qu’il travaillait dans la logistique, Sébastien décide de transformer sa passion en activité professionnelle principale. Zoom sur ce photographe autodidacte.
Lire le témoignage
D'attachée de direction à freelance en portage salarial
D'attachée de direction à freelance en portage salarial
Après avoir travaillé pendant 15 ans en tant qu’attachée de direction dans une multinationale, Nadège a choisi le portage salarial chez ITG pour prendre un nouveau départ et conseiller les entreprises dans la stratégie, la production et l’optimisation de leur communication digitale afin d’améliorer la visibilité de leur site web.
Lire le témoignage
De la télé-réalité à l’immobilier
De la télé-réalité à l’immobilier
Marjolaine Bui, 30 ans : « Ma reconversion professionnelle est arrivée au bon moment. »
Lire le témoignage
De consultant à menuisier
De consultant à menuisier
Bertrand-Marie P. a longtemps travaillé dans le secteur des ressources humaines. Son quotidien : recrutement, conseil, repositionnement de cadres, entre autres, pour de grands groupes américains. Après les attentats du 11 septembre 2001, sa clientèle chute...
Lire le témoignage
De métrologue à ouvrier du paysage
De métrologue à ouvrier du paysage
Alexandre Wawrzyniak a travaillé 8 ans comme technicien métrologue. Il s’est tourné vers une formation et a monté son entreprise dans les espaces verts.
Lire le témoignage
La rédaction vous conseille
nouvelleviepro-comment-faire-reconversion-sans-perte-salaire
1 décembre 2022
  • La ptite voix
  • Créer son entreprise
  • Devenir indépendant
  • Faire le point
  • S'informer
Les conseils des pros pour réussir votre reconversion
30 novembre 2022
  • Incontournable
nouvelleviepro-renoncement-silencieux-quiet-quitting-definition
28 novembre 2022
  • Décryptage
nouvelleviepro-maria-schools
22 novembre 2022
  • Focus métier
17 novembre 2022
    nouvelleviepro-creation-entreprise-se-faire-accompagner.
    • Créer son entreprise
    • Devenir indépendant
    Création d’entreprise : comment se faire accompagner ?
    15 novembre 2022
    • Décryptage
    nouvelleviepro-comment-se-reconvertir-3-etapes
    9 novembre 2022
      Voir toutes les actualités

      2022 Tous droits réservés