1. Nouvelle Vie Professionnelle
  2. >
  3. Actualités
  4. >
  5. Emploi
  6. >
  7. Trouver un emploi en utilisant les réseaux sociaux

Trouver un emploi en utilisant les réseaux sociaux

Trouver un emploi en utilisant les réseaux sociaux
Publié le 03/10/2018

Ana Fernandez, coach emploi, nous livre tous ses conseils et astuces pour trouver en emploi en utilisant les réseaux sociaux et accéder à des annonces cachées.

Ana Fernandez interviewAuteur d’un guide pratique intitulé Utiliser les réseaux sociaux pour trouver un emploi (Studyrama), Ana Fernandez est coach, spécialisée dans l’accompagnement de la transition professionnelle pour particuliers, entreprises et institutions publiques. Chronophages, les réseaux sociaux ? Ana Fernandez répond à quelques questions sur le sujet.

Quel réseau social privilégier pour trouver un emploi ?

Ana Fernandez : Il est impossible d’ignorer que les sites d’emploi et les réseaux sociaux représentent aujourd’hui une composante majeure d’une stratégie de recherche d’emploi et de veille. Ils sont devenus, en l’espace de quelques années, un outil qui permet d’augmenter la visibilité d’une candidature, de développer des contacts professionnels et de capter le marché caché des offres d’emploi afin que le candidat soit le plus réactif possible.

LinkedIn et Viadeo sont les sites de référence pour diffuser un profil professionnel pour des cadres et cadres supérieurs, leurs réalisations et leurs objectifs de visibilité. Ils permettent ainsi à leurs contacts (et particulièrement aux recruteurs) d’en apprendre plus sur leur parcours.

D’autres plateformes personnelles et professionnelles comme Facebook et Twitter utilisent une méthode de visibilité différente, adaptée en termes de cibles avec des profils très hétérogènes (profil peu qualifié à cadre supérieur) : type de contenu, offre sur mesure, style, ton, fréquence de publication, contacts…

Lire aussi >> Diffusez votre CV et activez votre réseau !

Comment optimiser son profil sur les réseaux sociaux pour gagner en visibilité auprès des recruteurs ?

Ana Fernandez : Une démarche proactive et régulière du candidat va lui permettre d’être « chassé » par les recruteurs, de trouver les contacts adéquats pour ses candidatures (en réponse à une offre ou spontanée) et surtout d’accéder au marché caché de l’emploi.

Ne pas être actif sur les réseaux sociaux aujourd’hui revient tout simplement à laisser d’autres candidats récupérer de belles opportunités.

En effet, un profil certes bien complété, mais sans interaction avec d’autres profils ne suffira pas à capter des offres du marché caché et/ou à être repéré(e) par les recruteurs. Avoir un profil visible et complété, partager des informations et participer à des groupes de discussion est une étape indispensable pour développer son réseau de contacts. Ce sont les contacts qui vont faire vivre un profil et sa pertinence qui va le rendre attrayant.

Les informations recueillies sur un candidat en naviguant sur les réseaux sociaux et sur le web permettent au recruteur de compléter le profil qu’il peut lire au travers d’un CV. Cette candidature, dès lors qu’elle est présente sur Internet, donne naissance à une identité numérique et donc à une réputation en ligne, qui doit être maîtrisée.

Afin de faire ressortir une candidature, il devient pourtant indispensable de savoir se vendre et se présenter. Le personal branding donne possibilité au candidat de pouvoir communiquer positivement sur son parcours et ses compétences.

Un profil sur les réseaux sociaux doit « vivre » professionnellement

Un candidat doit :

  • assurer une cohérence entre ses différents profils ;
  • l’optimiser régulièrement : compléter par des mots-clés, remplir des sections non utilisées auparavant (bénévolat, prix, publications, conférences, etc.) ;
  • le compléter sans faute d’orthographe ;
  • partager et interagir avec ses contacts de manière pertinente ;
  • proposer du contenu dans les groupes de discussion et être prêt(e) à interagir ;
  • diffuser sur les réseaux sociaux les articles dans lesquels il est nommé.

Si une présence en ligne est forcément révélatrice de la personnalité du candidat, cette identité numérique ne remplacera pas l’intuition du recruteur pendant l’entretien au cours duquel il appartiendra au candidat d’apporter la preuve de ses savoir-faire et savoir-être.

Lire aussi >>  Préparez votre entretien d’embauche

Combien de temps consacrer aux réseaux sociaux par jour ?

Ana Fernandez : En fonction du temps consacré aux réseaux sociaux et au projet professionnel (recherche active ou simplement à l’écoute), j’identifie trois types de profil… Si vous êtes en veille passive, 30 minutes par semaine suffisent ; en veille active, deux heures par semaine alors que si vous êtes en veille très active, il est recommandé d'y passer 30 minutes par jour. Cette navigation vous permet de valider des compétences de vos relations, de développer des nouveaux contacts et de suivre l'actualité des secteurs qui vous intéressent. Elle vous permet d'améliorer le référencement de votre profil.

Comment rester discret sur les réseaux sociaux, notamment si l’on est chômeur ou en poste et qu’on tient à la confidentialité de sa démarche de mobilité ?

Ana Fernandez : Voici trois astuces primordiales sur LinkedIn et Viadeo…

1/ Maîtriser la navigation de l’activité

Afin de contrôler les paramètres de visibilité, un candidat peut sélectionner le niveau des personnes (contacts directs, public) qui verront ses modifications ou recevront des notifications de son activité sur ces réseaux professionnels.

Dans la barre de navigation, en mode modification, le candidat modifie ses préférences et confidentialité (LinkedIn) ou Paramètres / Confidentialité (Viadeo).

2/ Être à l’écoute du marché sans risque

Les attentes professionnelles permettent de mettre un profil en avant auprès des recruteurs et ne sont visibles que par les professionnels du recrutement (excepté ceux de votre entreprise). Ces informations ne seront en aucun cas visibles depuis un profil public.

Dans LinkedIn ou Viadeo, en modification, il existe un tableau de bord (encart grisé), dans laquelle il existe une sous-partie « Objectifs professionnels », en l’activant le candidat fait savoir aux recruteurs qu’il est à l’écoute du marché. Sept questions sont à compléter pour affiner sa recherche (niveau de recherche, date espérée de prise de poste, postes, lieux, types de contrat, secteurs, taille des entreprises).

3/ Créer des alertes emploi

Vous pouvez recevoir des alertes par e-mail concernant les nouvelles offres d’emploi publiées sur LinkedIn et Viadeo qui correspondent à vos critères de recherche généraux.

Le module « Des offres d’emploi qui pourraient vous intéresser » (LinkedIn) ou « Ils recherchent des profils similaires au vôtre » (Viadeo) affiche les postes à pourvoir qui correspondent d’une manière ou d’une autre à votre profil (grâce aux mots-clés).

 

Guide pratique d'Ana Fernandez100 pages et 10 chapitres pour accompagner les personnes en recherche d'emploi, en reconversion, ou qui souhaitent simplement évoluer dans leur carrière et apprendre à utiliser Internet et les réseaux sociaux (LinkedIn, Viadeo, Facebook, Twitter) afin d’optimiser leur profil et d’accéder au marché caché de l’emploi.

  Propos recueillis par Natacha Le Jort

Vous souhaitez rencontrer un coach  ?

Rendez-vous le mercredi 14 novembre 2018 à l’Espace Champerret (Paris 17e) !

Invitation au salon nouvelle vie professionnelle

> Conseils personnalisés sur la reconversion et la mobilité
> Bar à tests

> Trouvez la bonne formation
(CPF, VAE...)
> Rencontrez un coach pour faire le point sur vos projets
> Renseignez-vous pour créer ou reprendre une entreprise

Entrée gratuite au salon Nouvelle Vie Professionnelle sur inscription

La rédaction vous conseille

> Comment aider les cadres à retrouver un emploi ?
> Les demandeurs d’emploi trouvent du travail grâce à leur réseau
> Pour décrocher un emploi, il faut postuler 40 fois
Ajouter
Partager Partager sur Twitter Partager sur Facebook Partager sur Linkedin Partager par email S'abonner au flux RSS