1. Nouvelle Vie Professionnelle
  2. >
  3. Faire le point
  4. >
  5. Reconversion professionnelle à 40 ans

Reconversion professionnelle à 40 ans

A l’approche de la quarantaine ou quelques années après, l’idée d’une reconversion professionnelle peut faire peur à certains. Pourtant, c’est une décision que l’on peut prendre tout en limitant les risques pour un meilleur avenir. Pourquoi s’en priver ?

Reconversion professionnelle à 40 ans

Les bonnes raisons de se reconvertir

La quarantaine, c’est la décennie de l’expérience et de la maturité. Si l’on n’est pas satisfait de sa carrière professionnelle, ce n’est pas le moment de jeter l’éponge mais au contraire celui où il faut mobiliser toute son énergie.

Sans dramatiser et se dire que c’est l’âge de la dernière chance, il convient plutôt de faire un point sur ses compétences et de s’interroger sur la motivation qu’on est prêt à aller chercher en vue d’un nouveau chemin de vie.

A quarante ans, il reste beaucoup d’années à travailler et ce serait triste de renoncer aussi tôt alors que tout est possible. Un peu de stratégie et de soutien et le tour est joué. En matière de qualité de vie, l’enjeu est réel.

Lire aussi >> Reconversion profesionnelle : par où commencer ?

Reconversion professionnelle à 40 ans : d’autres l’ont déjà fait !



La première chose que l’on peut se dire, c’est que d’autres l’ont fait et que la plupart du temps, ils témoignent avec conviction de leur reconversion réussie. C’est le cas, par exemple de Benoît qui quitte un jour son emploi salarié pour devenir chef d’entreprise et créer sa maison d'hôte. C’est le cas également d’Aurélie qui, forte de son expérience et de ses aspirations profondément tournées vers l’humain, quitte ses fonctions commerciales pour s’orienter vers une carrière de coach dans un pôle digital.

Rosa G. indique, pour sa part, que l’envie de changement est un besoin naturel que l’on peut assouvir sans se mettre en danger. Notamment en bénéficiant d’une formation. Quant à Sébastien, il décide de vivre pleinement de sa passion, la photographie.

>> Voir tous les témoignages de reconversion professionnelle

Le bon moment pour une réorientation professionnelle ?

Il n’y a pas de recette miracle, pourtant il faut mieux commencer à réfléchir à une reconversion avant de perdre tout type de motivation. Loin de céder à l’ennui ou à la pression de son travail, il convient de se poser les bonnes questions le plus tôt possible.

Si vous avez lu ces lignes jusqu’ici, il y a de fortes chances pour que vous soyez concerné(e) par cette nécessité dès aujourd’hui. Profitez de l’énergie que vous avez encore ou de celle que vous êtes prêt(e) à mobiliser pour jeter un œil sur toutes les offres de formation professionnelles. A moins que vous ne soyez tenté(e) par la création d’entreprise… Dans tous les cas, des aides sont possibles et elles limitent les risques qui font généralement hésiter. Cela ne coûte rien de se renseigner !

Pour aller plus loin

> Comment financer une formation ?
> Reconversion professionnelle : quel métier choisir ?
> Les métiers qui recrutent en 2017

Idées de reconversion professionnelle

> Devenir boulanger
> Devenir professeur des écoles
> Reconversion dans l’informatique
> Les concours de la fonction publique

Ajouter
Partager