1. Nouvelle Vie Professionnelle
  2. >
  3. Faire le point
  4. /
  5. Se former
  6. >
  7. Témoignages
  8. >
  9. Aurore L., factrice, devenue professeur des écoles, grâce à un CIF

Aurore L., factrice, devenue professeur des écoles, grâce à un CIF

Grâce à un CIF (Congé individuel de formation) financé par le Fongecif (Fonds de gestion des congés individuels de formation), Aurore L. passe du métier de facteur à celui de professeur des écoles. Elle fait sa « première rentrée » en septembre.

Après 15 ans en tant que factrice à La Poste, Aurore à 40 ans aspirait à changer de vie professionnelle : elle adore les enfants et voulait devenir enseignante. Elle a pu prendre un congé individuel de formation (CIF), grâce au FONGECIF et entreprendre une formation diplômante à l’ESPE de Caen. Elle fait « sa première rentrée » en septembre prochain en tant que professeur des écoles. Présents dans chacune des régions, les FONGECIF sont des organismes qui accompagnent les salariés dans leur reconversion et financent leur projet professionnel.

« J’ai laissé du temps avant de reprendre mes études et là, mes enfants ayant grandi, c’était le bon moment.» En tant que salariée, Aurore a bénéficie d’un financement de sa formation par le Fongecif, lui permettant de gagner l’équivalent de son salaire pendant son congé de disponibilité. L’apprentissage de son nouveau métier a donc pu commencer. « Les connaissances, on est sensé les avoir, on est quand même à un niveau minimum bac+ 3, bac +5 voire bac +7 mais on apprend à les transmettre. Je m’imagine maintenant dans ma classe. Comment aborder les savoirs, comment les transmettre à un enfant ? C’est entraînant, c’est stimulant. »

 Tous les témoignages sur la reconversion

 

Ajouter
Partager