De la maintenance à l’accrobranche

 1 MIN

Julien Falcotet, 32 ans : « J’ai fait le choix d’une reconversion pour vivre pleinement ma vie professionnelle. »

Quel a été le déclic de cette reconversion ?

Julien Falcotet : Suite à un épuisement professionnel intense, un accident de travail a été l’élément déclencheur. Il y avait aussi une certaine lassitude. J'étais technicien de maintenance itinérant SAV pour une société dans le domaine médical et je passe en ce moment un Certificat de Qualification Professionnelle d'opérateur parcours acrobatique en hauteur (accrobranche) pour obtenir un emploi saisonnier, puis au mois d’octobre je serai en formation pour un deuxième CQP mais cette fois en tant que cordiste pour un travail à l'année. Ces deux métiers sont assez complémentaires. 

Comment avez-vous financé vos formations ?

Une partie a été financée par Pôle emploi et l'autre partie grâce à mon compte personnel de formation (CPF).

La reconversion de Julien Falcotet

Comment a réagi votre entourage ?

Mon entourage est aujourd’hui plutôt soulagé ! En début d'année j'avais suivi une mauvaise piste : j'avais intégré une école de gendarmerie puis au fil des semaines j'ai pris la décision de mettre fin à l'expérience et de tout reprendre à zéro. J'ai présenté mon nouveau projet professionnel à mes proches et à Pôle emploi. J'ai été très soutenu car mon projet était crédible et plus réaliste que le précédent. Ce nouvel élan me colle plus à la peau et me procure un certain bien-être qui se ressent même au sein de ma famille. J'ai retrouvé un équilibre vie personnelle et vie professionnelle.

Quels conseils donneriez-vous à quelqu’un qui voudrait se lancer et changer de vie ?

Je crois beaucoup au destin. Il suffit un jour d'un déclic pour prendre conscience que nous prenons la mauvaise voie ; c'est dans la difficulté qu'on va savoir qui on est. Le changement peut faire peur, et c'est tout à fait normal : sortir de sa zone de confort n'est pas chose aisée, surtout après plusieurs années de travail. On quitte nos habitudes pour en créer de nouvelles. La confiance en soi, la détermination et le courage sont les 3 facteurs pour réussir. Mais le changement de situation doit être mûrement réfléchi et mesuré pour éviter les erreurs. Il faut prendre du recul et s'interroger : « Quel type de vie je veux vivre ? »

L’astuce de Julien

Si vous êtes demandeur d'emploi ou bénéficiaire du RSA, vous pouvez effectuer une PMSMP (période de mise en situation en milieu professionnel) avant de vous lancer dans une reconversion. Ça évite souvent de se tromper, et on a une première approche du métier.

En conclusion : « L'épanouissement et le bonheur au travail sont deux facteurs très important pour envisager la réussite. » What else ?

 Propos recueillis par Natacha Le Jort

 Lire aussi

> Quel métier choisir ?
> 10 signes qui montrent qu’il faut faire une reconversion
> Quand consulter un coach ?

>> Tous les témoignages de reconversion professionnelle

NVP_admin

Rapporté par L'équipe Nouvelle Vie Pro

Partager ce témoignage :
D'autres témoignages
De commercial à fleuriste
De commercial à fleuriste
Cécile Bevelander décide de changer de métier et quitte son travail de commercial dans les assurances pour se lancer dans un CAP Fleuriste.
Lire le témoignage
De journaliste à artiste-entrepreneur
De journaliste à artiste-entrepreneur
Olivier était salarié en tant que journaliste radio. A 33 ans, il devient Eurêka, auteur-interprète de slam. Une reconversion professionnelle originale.
Lire le témoignage
De la télé-réalité à l’immobilier
De la télé-réalité à l’immobilier
Marjolaine Bui, 30 ans : « Ma reconversion professionnelle est arrivée au bon moment. »
Lire le témoignage
De métrologue à ouvrier du paysage
De métrologue à ouvrier du paysage
Alexandre Wawrzyniak a travaillé 8 ans comme technicien métrologue. Il s’est tourné vers une formation et a monté son entreprise dans les espaces verts.
Lire le témoignage
De l'Opéra à couvreur
De l'Opéra à couvreur
De l’Opéra Bastille et Garnier aux toitures bretonnes, il n’y a finalement qu’un pas que Laurent Philipp a franchi en devenant couvreur après une formation au centre AFPA d’Angers. À 40 ans, il s’est dit que c’était maintenant ou jamais.
Lire le témoignage
De comptable à thérapeute
De comptable à thérapeute
Rosa G., aide comptable, a décidé par pure passion et passé la quarantaine, de se tourner vers un métier centré sur l’aide : la thérapie psychocorporelle. Le statut d'auto-entrepreneur étant tout à fait compatible avec son emploi de salariée...
Lire le témoignage
De salarié à entrepreneur
De salarié à entrepreneur
Chams Diagne, ancien directeur du Business Développement de Viadeo, lance sa propre start-up : Talent2africa.com, premier réseau social africain de recrutement. Depuis qu’il a quitté Viadeo, l’entrepreneur Sénégalais ne chôme pas.
Lire le témoignage
De contrôleur de gestion à dirigeant d'une maison d’hôte
De contrôleur de gestion à dirigeant d'une maison d’hôte
A presque 40 ans, Benoit R. fait le point sur sa situation professionnelle et décide quitter la région parisienne avec son épouse pour aller reprendre une maison d’hôte en province. Focus sur son parcours.
Lire le témoignage
Du commercial à la compagnie de danse
Du commercial à la compagnie de danse
J'étais commerciale avec une vie simple : métro, boulot, dodo. Aujourd’hui je fais le tour du monde avec « Les danseuses d’or », ma propre compagnie. Je suis à mon compte et cela a changé ma vie.
Lire le témoignage
De développeur informatique à coach professionnel
De développeur informatique à coach professionnel
Après 10 ans dans l’informatique en tant que développeur, Didier décide de se tourner vers un métier qui lui donnerait envie de se lever le lundi matin.
Lire le témoignage
De commercial au studio de création numérique
De commercial au studio de création numérique
Dominique a longtemps été salariée dans le secteur de l’informatique avant de décider de créer sa propre entreprise, dont un studio de jeux vidéo, avec son fils.
Lire le témoignage
De cariste à conductrice de bus
De cariste à conductrice de bus
Après des études en comptabilité, Mélanie a travaillé 3 ans en tant que cariste (préparatrice de commande et approvisionnement) avant de devenir conductrice de bus.
Lire le témoignage
La rédaction vous conseille
nouvelleviepro-comment-faire-reconversion-sans-perte-salaire
1 décembre 2022
  • La ptite voix
  • Créer son entreprise
  • Devenir indépendant
  • Faire le point
  • S'informer
Les conseils des pros pour réussir votre reconversion
30 novembre 2022
  • Incontournable
nouvelleviepro-renoncement-silencieux-quiet-quitting-definition
28 novembre 2022
  • Décryptage
nouvelleviepro-maria-schools
22 novembre 2022
  • Focus métier
17 novembre 2022
    nouvelleviepro-creation-entreprise-se-faire-accompagner.
    • Créer son entreprise
    • Devenir indépendant
    Création d’entreprise : comment se faire accompagner ?
    15 novembre 2022
    • Décryptage
    nouvelleviepro-comment-se-reconvertir-3-etapes
    9 novembre 2022
      Voir toutes les actualités

      2022 Tous droits réservés