Des combustibles à l’immobilier

 1 MIN

Pascal Vichery, 50 ans : « J’ai toujours eu envie d’être commercial. L’immobilier me plaisait en tant que tel. »

D’agent de maîtrise à auto-entrepreneur

Energique et enjoué, Pascal Vichery travaille pour la première année comme auto-entrepreneur en tant qu’agent commercial immobilier pour le réseau Effectimmo qui l’a formé. Son bilan est sans appel : « La reconversion professionnelle m’a sorti d’un travail dans lequel je ne me retrouvais plus. »

Le déclic de sa reconversion a été le plan de départ volontaire lancé par Areva en 2016 : « J’ai pu bénéficier d’une aide qui m’a permis d’attendre quelques mois avant qu’une première vente immobilière se réalise et que ma première commission soit payée. Pôle emploi me verse actuellement 57 % de mon ancien salaire comme aide à la création d’entreprise. »

Lire aussi >> Devenir agent immobilie

De la routine salariée à la gestion libre du temps de travail

Sa journée type avant ?

Levé 6h, départ 7h pour une heure de route, arrivée au bureau à 8h, cantine 45 minutes, puis retour à la maison vers 19h.

Et aujourd’hui ?

Chaque jour est différent, c’est Pascal qui décide en fonction des demandes. Il peut réaliser une estimation, des visites de biens avec des vendeurs ou des acquéreurs, constituer des dossiers pour les notaires… Dans tous les cas, il gère sa journée et son agenda avec très peu de contraintes.

Comment a réagi son entourage ?

« Mon entourage me soutient à chaque instant car me voir épanoui dans mon travail et de nouveau plein d’entrain rend mes proches heureux et tout se passe parfaitement bien. »

L’appel de Pascal à ceux qui souhaitent se reconvertir dans l’immobilier

« Notre réseau se développe et je recherche des personnes motivées prêtes à se lancer dans l’aventure. Que vous soyez débutant ou pas, vous pouvez intégrer notre équipe. Notre méthode, si elle est bien suivie, laisse sa chance à tout le monde.

L’inconvénient, qui est valable pour tous quand on se lance en tant qu’agent commercial immobilier, c’est qu’il faut compter environ 1 an avant de pouvoir rentrer des commissions, donc il faut bénéficier d’un plan de départ ou d’indemnités de Pôle emploi, ou alors démarrer à temps partiel et garder un autre emploi pendant quelque temps.

Mais il y a vraiment de la place à se faire dans ce métier si on l’est motivé. N’hésitez pas à comparer les réseaux pour faire le meilleur choix, ce n’est pas parce qu’un réseau a des milliers d’agents que ceux-ci travaillent dans de bonnes conditions avec des salaires convenables. La limitation de mandat est une excellente chose pour les vendeurs et acquéreurs.

Contactez-moi via ma page Facebook, je vous ferai partager mon expérience sans rien vous cacher et je vous expliquerai tout ce que j’ai pu apprendre pendant cette reconversion. »

Le mot de la fin ?

« J’aimerais vraiment pouvoir aider des personnes à se décider, j’ai connu la galère de se rendre au travail sans envie ; là je revis et à 50 ans ça compte énormément. »

Lire aussi >> Reconversion professionnelle à 50 ans

Tous les témoignages sur la reconversion professionnelle

NVP_admin

Rapporté par L'équipe Nouvelle Vie Pro

Partager ce témoignage :
D'autres témoignages
D'attachée de direction à freelance en portage salarial
D'attachée de direction à freelance en portage salarial
Après avoir travaillé pendant 15 ans en tant qu’attachée de direction dans une multinationale, Nadège a choisi le portage salarial chez ITG pour prendre un nouveau départ et conseiller les entreprises dans la stratégie, la production et l’optimisation de leur communication digitale afin d’améliorer la visibilité de leur site web.
Lire le témoignage
De métrologue à ouvrier du paysage
De métrologue à ouvrier du paysage
Alexandre Wawrzyniak a travaillé 8 ans comme technicien métrologue. Il s’est tourné vers une formation et a monté son entreprise dans les espaces verts.
Lire le témoignage
De l'Opéra à couvreur
De l'Opéra à couvreur
De l’Opéra Bastille et Garnier aux toitures bretonnes, il n’y a finalement qu’un pas que Laurent Philipp a franchi en devenant couvreur après une formation au centre AFPA d’Angers. À 40 ans, il s’est dit que c’était maintenant ou jamais.
Lire le témoignage
D’ouvrier à auto-entrepreneur
D’ouvrier à auto-entrepreneur
Jean-Luc R a été chômeur pour la première fois de sa vie à 50 ans, suite à la fermeture de son usine. Obligé de se reconvertir, il a choisi rapidement sa voie en devenant micro-entrepreneur dans les services à la personne.
Lire le témoignage
De comptable à thérapeute
De comptable à thérapeute
Rosa G., aide comptable, a décidé par pure passion et passé la quarantaine, de se tourner vers un métier centré sur l’aide : la thérapie psychocorporelle. Le statut d'auto-entrepreneur étant tout à fait compatible avec son emploi de salariée...
Lire le témoignage
De salarié à entrepreneur
De salarié à entrepreneur
Chams Diagne, ancien directeur du Business Développement de Viadeo, lance sa propre start-up : Talent2africa.com, premier réseau social africain de recrutement. Depuis qu’il a quitté Viadeo, l’entrepreneur Sénégalais ne chôme pas.
Lire le témoignage
De contrôleur de gestion à dirigeant d'une maison d’hôte
De contrôleur de gestion à dirigeant d'une maison d’hôte
A presque 40 ans, Benoit R. fait le point sur sa situation professionnelle et décide quitter la région parisienne avec son épouse pour aller reprendre une maison d’hôte en province. Focus sur son parcours.
Lire le témoignage
Du commercial à la compagnie de danse
Du commercial à la compagnie de danse
J'étais commerciale avec une vie simple : métro, boulot, dodo. Aujourd’hui je fais le tour du monde avec « Les danseuses d’or », ma propre compagnie. Je suis à mon compte et cela a changé ma vie.
Lire le témoignage
De développeur informatique à coach professionnel
De développeur informatique à coach professionnel
Après 10 ans dans l’informatique en tant que développeur, Didier décide de se tourner vers un métier qui lui donnerait envie de se lever le lundi matin.
Lire le témoignage
De commercial au studio de création numérique
De commercial au studio de création numérique
Dominique a longtemps été salariée dans le secteur de l’informatique avant de décider de créer sa propre entreprise, dont un studio de jeux vidéo, avec son fils.
Lire le témoignage
De cariste à conductrice de bus
De cariste à conductrice de bus
Après des études en comptabilité, Mélanie a travaillé 3 ans en tant que cariste (préparatrice de commande et approvisionnement) avant de devenir conductrice de bus.
Lire le témoignage
D’enseignant à directeur d’école
D’enseignant à directeur d’école
Nicolas Bonneville est aujourd’hui directeur Général de l'Institut Régional de Travail Social Champagne-Ardenne. Reconversion réussie grâce à un master !
Lire le témoignage
La rédaction vous conseille
nouvelleviepro-maria-schools
22 novembre 2022
  • Focus métier
17 novembre 2022
    nouvelleviepro-creation-entreprise-se-faire-accompagner.
    • Créer son entreprise
    • Devenir indépendant
    Création d’entreprise : comment se faire accompagner ?
    15 novembre 2022
    • Décryptage
    nouvelleviepro-comment-se-reconvertir-3-etapes
    9 novembre 2022
      3 novembre 2022
        Voir toutes les actualités

        2022 Tous droits réservés