Du juridique à la layette

 1 MIN

Barbara Pham, 39 ans : « Je suis convaincue que la reconversion a été le bon choix même si ce n’est pas facile tous les jours. »

Du juridique à la layette

Mère de deux enfants, Barbara Pham vit actuellement à Montpellier où elle a suivi son mari qui exerce le métier de commercial. Barbara travaillait dans une compagnie d’assurance à Paris. Depuis trois ans, elle a une boutique en ligne d’accessoires pour bébés.

Positive, curieuse et obstinée, Barbara s’est lancé « un peu tête baissée » dans la création de son site. Elle a financé sa micro-entreprise exclusivement avec des fonds personnels. S’agissant d’une boutique en ligne et travaillant à son domicile, elle a peu de charges fixes.

Lire aussi >> Avez-vous l’âme d’un entrepreneur ?

Reconversion layette

C’était compliqué au début

« Quelques mois après le lancement de mon site, face au terrible constat du manque de trafic et de ventes, la nécessité de me former s’est imposée. J’ai suivi plusieurs formations en ligne : référencement, réseaux sociaux et me suis aussi formée à la photographie. »

Le déclic

« Après la naissance de notre fille cadette, j’ai eu un problème de santé qui m’a menée à une hospitalisation d'urgence. De nombreuses choses se sont alors bousculées dans ma tête. Je me suis dit que la priorité serait toujours donnée à ma famille. Pour autant je ne souhaitais pas non plus devenir mère au foyer. Il fallait essayer de trouver un équilibre entre vie personnelle et professionnelle. La boutique en ligne est apparue comme la meilleure solution en permettant une flexibilité des horaires de travail. »

Lire aussi >> Le travail en horaires décalés, une réalité pour beaucoup de salariés

Avant

« J’avais des journées peu chargées en termes d’horaires mais les tâches étaient répétitives. Je faisais essentiellement de la gestion de dossiers. Heureusement qu’il y avait les pauses déjeuner et les cafés avec les collègues pour égayer la journée. »

Après

« Maintenant que nos deux filles sont à l'école, ma journée se cale sur leurs horaires. Je travaille encore un peu le soir quand elles sont couchées mais plus les week-ends. Les tâches de la journée sont très variées. Je m’occupe d’abord de réaliser les produits commandés. Ensuite cela varie entre shooting photos des nouveaux produits, rédaction d’articles pour le blog ou encore communication sur les réseaux sociaux. » 

De nombreuses personnes ont été surprises de ce choix

« Ils avaient du mal à comprendre que je puisse abandonner la sécurité de l’emploi et tous les avantages de travailler dans une grande entreprise. Heureusement que mon entourage très proche, notamment mon mari et mes amies, a compris et soutenu ma décision. »

 

Les conseils de Barbara en matière de reconversion

  • Bien préparer son projet en établissant un plan d’action très détaillé
  • Ne pas hésiter à investir dans des formations si besoin
  • Avoir une trésorerie suffisante pour ne pas être obligé d’abandonner son projet trop tôt

Prochaine étape ? Développer le catalogue et la présence sur les réseaux sociaux. Parmi les produits phares de Barbarba qui livre partout en France, de douillettes couvertures avec le prénom de votre enfant. Idem pour les trousses de toilette ou protèges carnets de santé.

 Propos recueillis par Natacha Le Jort

Lire aussi >> 1 Français sur 2 souhaite changer de vie professionnelle

Des expériences de personnes qui ont changé de métier à la trentaine

  > Tous les témoignages de reconversion professionnelle
NVP_admin

Rapporté par L'équipe Nouvelle Vie Pro

Partager ce témoignage :
D'autres témoignages
De développeur informatique à coach professionnel
De développeur informatique à coach professionnel
Après 10 ans dans l’informatique en tant que développeur, Didier décide de se tourner vers un métier qui lui donnerait envie de se lever le lundi matin.
Lire le témoignage
De commercial au studio de création numérique
De commercial au studio de création numérique
Dominique a longtemps été salariée dans le secteur de l’informatique avant de décider de créer sa propre entreprise, dont un studio de jeux vidéo, avec son fils.
Lire le témoignage
De cariste à conductrice de bus
De cariste à conductrice de bus
Après des études en comptabilité, Mélanie a travaillé 3 ans en tant que cariste (préparatrice de commande et approvisionnement) avant de devenir conductrice de bus.
Lire le témoignage
D’enseignant à directeur d’école
D’enseignant à directeur d’école
Nicolas Bonneville est aujourd’hui directeur Général de l'Institut Régional de Travail Social Champagne-Ardenne. Reconversion réussie grâce à un master !
Lire le témoignage
Du transport à la création de chaussures
Du transport à la création de chaussures
Marie Camara était chargée de clientèle. Suite à un plan social, elle décide de prendre son destin en main en créant sa propre marque de chaussures.
Lire le témoignage
De commercial à fleuriste
De commercial à fleuriste
Cécile Bevelander décide de changer de métier et quitte son travail de commercial dans les assurances pour se lancer dans un CAP Fleuriste.
Lire le témoignage
De journaliste à artiste-entrepreneur
De journaliste à artiste-entrepreneur
Olivier était salarié en tant que journaliste radio. A 33 ans, il devient Eurêka, auteur-interprète de slam. Une reconversion professionnelle originale.
Lire le témoignage
De la logistique à la photo
De la logistique à la photo
Alors qu’il travaillait dans la logistique, Sébastien décide de transformer sa passion en activité professionnelle principale. Zoom sur ce photographe autodidacte.
Lire le témoignage
De la télé-réalité à l’immobilier
De la télé-réalité à l’immobilier
Marjolaine Bui, 30 ans : « Ma reconversion professionnelle est arrivée au bon moment. »
Lire le témoignage
D'attachée de direction à freelance en portage salarial
D'attachée de direction à freelance en portage salarial
Après avoir travaillé pendant 15 ans en tant qu’attachée de direction dans une multinationale, Nadège a choisi le portage salarial chez ITG pour prendre un nouveau départ et conseiller les entreprises dans la stratégie, la production et l’optimisation de leur communication digitale afin d’améliorer la visibilité de leur site web.
Lire le témoignage
De métrologue à ouvrier du paysage
De métrologue à ouvrier du paysage
Alexandre Wawrzyniak a travaillé 8 ans comme technicien métrologue. Il s’est tourné vers une formation et a monté son entreprise dans les espaces verts.
Lire le témoignage
De l'Opéra à couvreur
De l'Opéra à couvreur
De l’Opéra Bastille et Garnier aux toitures bretonnes, il n’y a finalement qu’un pas que Laurent Philipp a franchi en devenant couvreur après une formation au centre AFPA d’Angers. À 40 ans, il s’est dit que c’était maintenant ou jamais.
Lire le témoignage
La rédaction vous conseille
nouvelleviepro-comment-faire-reconversion-sans-perte-salaire
1 décembre 2022
  • La ptite voix
  • Créer son entreprise
  • Devenir indépendant
  • Faire le point
  • S'informer
Les conseils des pros pour réussir votre reconversion
30 novembre 2022
  • Incontournable
nouvelleviepro-renoncement-silencieux-quiet-quitting-definition
28 novembre 2022
  • Décryptage
nouvelleviepro-maria-schools
22 novembre 2022
  • Focus métier
17 novembre 2022
    nouvelleviepro-creation-entreprise-se-faire-accompagner.
    • Créer son entreprise
    • Devenir indépendant
    Création d’entreprise : comment se faire accompagner ?
    15 novembre 2022
    • Décryptage
    nouvelleviepro-comment-se-reconvertir-3-etapes
    9 novembre 2022
      Voir toutes les actualités

      2022 Tous droits réservés